Du caractère, mon frère

Article : Du caractère, mon frère
11 novembre 2014

Du caractère, mon frère

C’est quoi être une femme forte, une femme de caractère ? C’est faire subir aux autres ce dont on voulait s’affranchir ? C’est devenir le tyran que l’on fuyait ? C’est considérer que sa liberté est supérieure à toutes les autres et l’imposer ?

C’est quoi être une femme forte, une femme de caractère ?
C’est être capricieuse, le clamer, l’affirmer ? C’est faire selon son bon vouloir, toujours et à jamais ? Faire entendre sa voix quand les autres chantaient ? Crier son bon droit quand tout le monde s’amusait ?

Où s’arrête ma liberté quand commence celle de l’autre ? Il est où l’équilibre ? Qu’ai-je le droit de demander, d’exiger ? Pourquoi je fonds en larmes ? Il est où le mal ?

On m’a pas menti, pas trahie, pas trompée ? Alors ? Quoi ?

Juste parce que j’aime pas ça ? Juste parce que c’est pas dans mes mœurs, dans mes habitudes ? Mais si c’est dans les siennes ? Qui suis-je pour demander à l’autre d’arrêter ? Qui suis-je pour vouloir le faire changer ? Quand il en fait déjà tant, des changements, pour moi, pour nous ? Alors ?

Où débute et finit le tyran, la tyrannie?
La dictature du couple et de la femme ?

En suis-je ? Ou ai-je raison ?

Est-il bon d’être toujours libre de tout ? est-ce normal ? Ou nous faut-il des limites ?
Devraient-elles être davantage présentes, davantage ressenties?
Ah non, pas là, là, l’autre aime pas, alors abstiens-toi.
Oui ou non ?
Quelle liberté ?

Faut-il demander à l’autre d’imposer, d’exiger, pour mieux, à son tour, le pouvoir ?
Vas-y balance, Hortense, dis-moi tout ce que t’as sur le cœur, pour mieux ensuite peindre les murs en rouges.

Ou alors prendre exemple sur les autres, là, les roucoulant, et proclamer la liberté à deux, unis, et chacun de son côté ? Libres et amoureux dans l’univers des possibles, sans frontières, sans barrières, sans limites, blessures, co-dépendances, chacun sa vie dans une union désirée, choisie, libre, épanouie.
Bien sûr, mon but. Mais il est où le chemin ? La sagesse ? La vérité ?
Qui a raison, qui a tort ?

Hein? Hector?

 

natalie-portman-mustache_510

Partagez

Commentaires